Intelligence touristique, l'IE au service d'une industrie stratégique

Publié le par JTC


Cet été, les anciens de l'Ecole de Guerre Economique ont décidé de remuer la blogosphère du petit monde de l'IE, et vu la qualité éditoriale, prometteuse, de leurs premiers billets, on ne va pas s'en plaindre!
Après Polemos, un blog d'analyse géopolotique, économique et informationnel dont je m'étais fait écho à sa création début août, voici Intelligence touristique, l'IE au service d'une industrie stratégique.
Ce qui est bien avec les blogs aux titres clairs et explicites (contrairement à certains, suivez mon regard ) c'est qu'ils n'ont pas besoin d'explication de texte.
Il sera donc probablement question de mettre en avant l'importance d'un tourisme puissant comme vecteur d'image et donc d'influence de notre si beau pays. Une belle thématique !
Mais peut-être que je m'avance trop donc je vous invite à suivre ce blog. En lui souhaitant bonne route, voici le premier billet :


"Les concurrents de la destination France, autrefois au nombre de 50, sont aujourd’hui plus de 580… Ce chiffre, brut – et brutal – présenté officiellement par la Direction du Tourisme il y a quelques années, révèle à lui seul parfaitement la situation concurrentielle féroce que connaît le pays et la fragilisation de sa position sur l’échiquier mondial qui en découle. Mais qui a réagi à cette menace ?

Si la France peut encore se prévaloir selon les statistiques, d’occuper le premier rang des destinations mondiales pour le nombre d’arrivées (82 millions en 2007), elle ne parvient toujours pas à remonter dans le classement des destinations en termes de dépenses et se cantonne à la troisième place avec 54,2 milliards de dollars, place qu’elle occupe depuis des années maintenant, loin derrière les Etats-Unis (96,7) et l’Espagne (57,8).

En tant que destination leader subissant la pression de la concurrence, elle doit aujourd’hui faire face à certaines problématiques sous-tendant des enjeux forts, dont les principales sont l’érosion de la fréquentation touristique et des dépenses, un phénomène de rejet de la population par rapport à une sur fréquentation  et une congestion de certains espaces et périodes, une perte de compétitivité des entreprises touristiques ou encore la prévision d’augmentation des flux à 10-20 ans qu’il va falloir gérer..."

 

Lire la suite

 

Date : 26/08/09

Source : Intelligence touristique, l'IE au service d'une industrie stratégique.

Auteur : Stéphanie Gourdon (que je remercie au passage pour m'avoir évité de créer un portail netvibes vu que le sien est bien complet

http://www.intelligence-touristique.com/2009/08/26/le-tourisme-une-industrie-en-guerre/

Publié dans Renseignement

Commenter cet article

gourdon 23/11/2009 10:35


Bonjour! je découvre avec un honteux retard votre gentil billet... et vos encouragements, alors que j'ai laissé mon blog en veille ces dernières semaines (pour ne pas dire mois...) accaparée que je
suis par ma recherche d'emploi... eh oui, la crise... merci pour vos encouragements, ça va peut être m'aider à m'y remettre :) j'en profite pour vous féliciter pour le vôtre, que j'ai suivi toute
l'année!
stéphanie