L’avenir de l’intelligence économique : communication et éthique

Publié le par JTC


Alors que la technologie accroît exponentiellement le volume et la disponibilité des données, il n’en est pas de même de notre capacité d’attention. Et c’est souvent même le contraire qui se produit : le déluge informationnel, ("l’infobésité") font de nombre de décideurs les victimes du "syndrome du déficit d’attention" : L’information non pertinente n’est pas simplement inutile. Elle est fondamentalement pénalisante parce qu’elle gaspille le temps des utilisateurs et distrait leur attention enseignent les travaux d’Herbert .A. Simon. Bien entendu, la réponse méthodologique proposée par le fameux cycle du renseignement (Définition des besoins – Collecte – Traitement & Analyse – Diffusion) a pour objectif de répondre à cette question de l’attention. Mais en complément, la question de l’attention organisationnelle reste posée. En d’autres termes, ce n’est pas parce qu’un navire est en possession de signaux d’alerte qu’il ne va pas percuter l’iceberg qui se profile à l’horizon. Le naufrage du Titanic est là pour nous le rappeler et, depuis, les exemples abondent, notamment dans le domaine économique…


Date : 21/07/09
Source : Le blog IE des echos
Auteur : Nicolas Moinet
http://blogs.lesechos.fr/article.php?id_article=2869

Publié dans Renseignement

Commenter cet article