Demasquer le mensonge

Publié le par JTC

Imaginez que vous soyez invité à manger chez votre belle famille, et votre belle mère a consacré énormément de temps et d’efforts à cuisiner. Seulement voilà, le gigot est à peine mangeable, et quand à la purée de pommes de terre, elle a à peu près autant de goût qu’un morceau de platique. Alors que vous vous réjouissez intérieurement d’être venu à bout de votre assiette, la piteuse cuisinière vous demande : "Vous en reprendrez bien un peu, mon petit Jean-Louis  ?" (en plus, elle ne se rappelle même pas votre prénom).

Qu’allez vous lui répondre ? "Non, merci, mais c’était infect, j’ai eu l’impression de mastiquer du pneu. Je mangerai mieux ce soir". Ok, ça serait peut-être jouissif, mais je pense que vous préférerez vous abstenir si vous souhaitez conserver de bonnes relations avec votre partenaire. En fait, il est probable que vous répondiez quelque chose comme "Je vous remercie, c’était trés bon, mais je n’ai plus faim".
Où seriez vous si vous ne mentiez pas ?......



Publié dans Renseignement

Commenter cet article