Contact téléphonique : Passer le barrage de la secrétaire

Publié le par JTC

Dans bien des cas, il peut s’avérer utile d’être mis en contact direct avec un responsable ou une personne clé d’une entreprise. Cependant, les secrétaires ou assistantes de direction sont formées pour filtrer ces appels. Alors comment faire pour contourner ce barrage et gérer les objections des secrétaires ? Et bien c’est ce que nous allons découvrir dans ce qui suit.

Ces Techniques sont, entre autres, tirées du logiciel AcrieProj, éditée par la société Acrie, ainsi que du site Studyrama.

Pour bien commencer il faut tout d’abord : 

- Se présenter : « Bonjour, Mr JTC, je voudrais parler à Mr X… »

- Parler au présent et avec le sourire : « Je souhaite parler ; Je désire …. »

- Faire de la secrétaire une alliée : « Vous êtes son assistante, vous allez pouvoir m’aider… »

- Renforcer sa position : « A quelle heure puis-je le joindre ? »

- Rentrer par la fenêtre : « J’ai fait un mauvais numéro. Pouvez-vous me passer Mr X ? ».

A ce stade, vous risquez d’être confronté au blocage de la secrétaire.

- 1ère Objection : « Il est en réunion » (ou occupé). Parade : « Pourriez-vous m’indiquer un créneau horaire où je pourrai le joindre sans le déranger ? ». Soyez obstiné. La secrétaire essaye peut-être de se débarrasser de vous. Rappelez à l’heure indiquée et si la secrétaire vous reformule la même objection, rappelez plus tard. Cela finira sans doute par payer au bout d’un moment.

- 2ème objection : « On vous rappellera ». A ce stade, il y a peu de chances que Mr X vous rappelle. Parade : « Je préfère lui en parler de vive voix, quand me conseillez-vous de rappeler ? ».

- 3ème objection : « Adressez-nous un courrier ! ». Ne refusez pas directement, soyez subtil. Parade : « C’est justement ce que je m’apprêtais à faire, mais je voulais éclaircir au préalable un point avec lui.  » ou « Je n’y manquerai pas, mais je souhaiterais lui poser au préalable une ou deux questions ».

- 4ème objection : « Il est très occupé ! ». Parade : « J’en ai vraiment pour quelques minutes. Pourriez-vous me mettre en relation avec lui, c’est assez urgent ?  ». Si cela n’est pas possible, n’insistez pas. Proposez plutôt de rappeler plus tard. Vous pouvez également faire culpabiliser la secrétaire : « Ce serait dommage que Mr X n’ait pas cette information au plus vite… ».

Ce ne sont bien sûr que quelques techniques parmi tant d’autres et notre intention n’est pas ici d’être exhaustifs. Il vous incombe désormais d’utiliser ces techniques au mieux et de forger votre propre stratégie pour franchir sans encombre le barrage de la secrétaire.

Publié dans Renseignement

Commenter cet article

doc 03/11/2015 12:55

Cet article est fabuleux